Accueil > candaulisme > Le candaulisme et sa définition
C'est quoi le candaulisme exactement ?

Le candaulisme et sa définition

Par aurelie

Parce qu’on entend (et on lit) tout un tas de définitions pour cette pratique du candaulisme, il convient de trouver la définition qui serait la meilleure.

Définition du candaulisme par Wikipédia :

« Le candaulisme est une pratique sexuelle dans laquelle une personne ressent une excitation sexuelle en exposant ou partageant son conjoint à une ou plusieurs personnes.

Par extension, on parle aussi de candaulisme lorsque des rapports sexuels ont lieu entre une ou plusieurs personnes, devant le regard consentant du partenaire de celle-ci.

On parle aussi de cuckold (« cocu ») ou cuckolding (« cocufiage »), termes dérivés de cuckoo, en français coucou, un oiseau qui pond ses œufs dans le nid d’un autre volatile.

Le candaulisme n’implique pas non plus la réciprocité de la pratique de l’échangisme. Le fait pour un mari de confier sa femme à un amant connu, sans pour autant assister à leurs ébats, est connu sous le nom de principe du Sigisbée. »

Traduction : Dans un couple, l’un des deux (homme ou femme) aime voir l’autre prendre du plaisir avec un ou plusieurs autres partenaires, quels que soient leurs orientations sexuelles.

Evidemment, la même définition s’applique que le couple soit lesbien, gay ou hétéro pour l’expérience candauliste.

Les origines du mot « Candaulisme »

Très bien expliqué dans l’article Wikipédia notamment, ce terme fait référence à un roi semi-légendaire de la Grêce antique (Candaule, roi de Gygès, autour du VIIIe siecle avant JC.

Ce dernier éperduement amoureux des charmes de sa femme invita un garde à la regarder. Celle ci, en représailles, força le garde à tuer son époux et devenir son mari.

Il convient de voir que Candaule a agi de la sorte par amaour pour sa compagne. Selon lui elle était tellement belle qu’elle devait être offerte à la vue de tous.  Il a aussi initié le voyeurisme puisqu’il a vu le garde regarder le coucher de la Reine sa femme.

bien qûr chaque cas sera différent suivant votre envie, vos fantasmes et donc votre recherche. Chaque cas peut servir d’exemple pour un autre couple. L’important c’est d’utiliser son imagination et son désir pour faire vivre la chose du candaulisme le plus naturellement possible. Surtout pas à la lettre comme dans le dictionnaire. Ca enleverait tout le plaisir de cette transgression morale !

La nuance du « cuckold »

Comme évoqué plus haut le cuckold est un membre du couple trompé mais consentant. Il s’agit là d’une analogie avec le coucou qui pond ses oeufs dans le nid d’un autre oiseau.

Le plaisir épouvé par le cocu lors de ces rencontres (possiblement secrètes) sera qualifié de compersion. C’est exactement l’inverse de la jalousie ! Il s’agit d’éprouver du plaisir à l’idée que son ou sa partenaire en éprouve avec d’autre(s). Que ce plaisir soit sentimental ou sexuel d’ailleurs. Cela mène souvent à une sorte de ménage à trois, mais pas obligatoirement.

Le candaulisme est il une pathologie ?

Cela dépend de votre morale. Selon la morale judéo-chrétienne classique (« tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain ») on peut dire que oui.

Mais au 21e siècle beaucoup de couples se sont affranchis de cette morale là et ces pratiques candaulistes se développent de plus en plus. Notamment avec l’essor des club libertins bien sûr, mais également des organisateurs de soirées privées coquines.

Internet n’est évidemment pas étranger à cet essort non plus car tout le monde peut se renseigner, se cultiver sur des moeurs différentes ou simplement des pratiques.

En terme médical donc, on ne pet pas dire que le candaulisme soit une pathologie, clairement. C’est simplement une variation du curseur sur l’échelle de moralité de chacun.

C’est consentir à l’infidélité ?

Pas exactement. On parle dans le cas du candaulisme de vouloir que son ou sa partenaire prenne du plaisir avec un ou une autre. L’infidélitè implique la personne n’est pas informé de la situation. Dans le cas d’une expérience candauliste c’est le ou la cocu(e) qui demande à ce que l’autre prenne du plaisir ailleurs, et éventuellement puisse regarder. 

Il ne s’agit donc pas de tromperie comme le suggère l’infidélité, mais bien un acte d’amour. Généralement le couple candauliste en ressort renforcé avec des liens puissants.Les questions des contenus concurrents

Faut-il en avoir peur ?

Bien spur que non ! Si votre partenaire vous demande de passer ce cap dans votre couple, il ne faut pas en paraître offusqué. Mais cela nécessite des échanges, comem dans n’importe quelle prise de décision de couple. Il est effectivement impératif que les deux soient en phase sur c qu’ils veulent exactement si vous vous lancez dans cette entreprise du candaulisme.

Vous voilà maintenant briefés sur cette pratique, pas vraiment nouvelle, du candaulisme. A vous de vous armer de patience, de discussions honnêtes et franches sur le sujet et de passer le cap si vous sentez que les planètes sont alignées !

N’hésitez pas à en débattre dans les commentaires !

Image par Andrea Altini de Pixabay

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.